+1 819-461-6285

Mieux vaut prévenir l’anxiété et l’attaque de panique que la guérir! Cette maladie mentale provoque des symptômes très agréables au point de ressembler à une crise cardiaque. Hélas ce mal du siècle est souvent difficile à anticiper. Cela surgit tellement vite, qu’à moins de déceler les signes avant coureurs, on ne peut l’éviter. Souvent, l‘attaque de panique est déclenchée par une accumulation ou une augmentation importante du stress. Alors comment prévenir l’attaque de panique? Quels sont les symptômes?

Prévenir l’attaque de panique et ses symptômes

Les symptômes d’anxiété sont souvent nébuleux et s’installent avec le temps. Leurs grandes variétés amènent une confusion avec d’autres maladies psychosomatiques qui en découlent (cardiaque, cutané, digestif, dépendance…).

Si l’hygiène de vie est trop affectée par une façon inadéquate de gérer l’anxiété, la santé physique et mentale en sera diminuée. L’attaque de panique frappe alors par surprise. Bien qu’elle soit de courte durée, ceux qui en vivent savent à quel point cela paraît long. En fait, il s’agit souvent des mêmes symptômes qu’un crise cardiaque. Autrement dit, on a l’impression de mourir! Ce cercle vicieux nécessite de l’aide pour être brisé avant que les relations soient affectées, la concentration, le sommeil. A la longue, si vous ne parvenez pas à prévenir l’attaque de panique, cela peut conduire à une dépression.

Qu’est-ce qu’une personne anxieuse?

Il s’agit d’une personne plus sensible aux gens, aux situations, à son environnement. Elle est plus fragile au stress qui en s’accumulant fini par provoquer des angoisses et des attaques de panique.

Une personne anxieuse se sent impuissante et envahie par les peurs et les doutes. Elle angoisse à l’idée de choses négatives qui pourraient survenir. L’anxiété pathologique est envahissante et provoque des attaques de panique. En fait, la personne est en détresse psychologique car elle appréhende de se sentir mal.

Comprenez bien que cette douleur psychologique découle des pensées elles-mêmes et non de la réalité de la situation.

L’incompréhension de ce qui arrive provoque un grand sentiment de solitude. Cet état est souvent accentué par l’entourage qui tente de conseiller sans comprendre ce qui se passe.

L’hypervigilance pour prévenir l’attaque de panique?

Les gens qui font une première attaque de panique se retrouvent souvent à l’urgence car leurs symptômes sont similaires à ceux d’une crise cardiaque. Cet évènement est tellement intense émotionnellement qu’il engendre la peur d’avoir peur. On appréhende que cela se reproduise, que cela provoque de futures attaques de panique.

Le caractère inattendu, irrationnel et incontrôlable d’une crise provoque une grande détresse et souffrance intérieure. En effet, pour tenter de prévenir une nouvelle attaque de panique, la personne anxieuse va développer une hypervigilance épuisante. Cette tentative de solution n’offre hélas aucune garantie que cela n’arrivera pas à nouveau.

Prévenir l’anxiété plutôt que de la guérir

La prévention des troubles anxieux nécessite d’adopter une hygiène de vie adéquat.

La plupart du temps, lorsque vous vivez une émotion négative, vous ne savez pas quoi faire avec. Le sentiment d’impuissance qui en découle contribue à l’accumulation de stress. Il faudra explorer de nombreux aspects. Cela vous permettra de mettre en place une meilleure gestion de l’alimentation, du stress physique, des pensées anxiogènes, des émotions négatives, des relations saines etc.

Un coaching vous permettra de mettre en place des stratégies efficaces pour prévenir l’anxiété et l’attaque de panique au lieu de la subir.