+1 819-461-6285

Le coaching amoureux permet de développer une belle relation. En construisant une solide fondation basée sur la confiance et le respect, l’intimité du couple peut alors s’épanouir. Voici un échange de questions-réponses tiré de l’entrevue radiophonique de Vues et Voies, avec Emmanuelle Robitaille que vous pouvez également écouter en cliquant ici.

Selon, vous c’est quoi l’intimité ?

Pour moi, intimité rime avec complicité. Cela commence par passer du temps ensemble pour partager, pour faire découvrir à l’autre ce que l’on aime. C’est aussi chercher à connaître ce qui plait à l’autre, à observer ses réactions. Cela demande une ouverture des deux partenaires pour explorer ensemble ce qui suscite du désir, dans le respect des limites de chacun. L’intimité est un ingrédient du couple qui se nourrit et mérite que l’on y consacre du temps. Cela sert de ciment dans les périodes plus difficiles que le couple traversera. L’intimité comporte une grande d’affection, de sensualité, de flirt. La sexualité venant après ou non. Il ne faut pas en faire une fin en soi.

Vous offrez des services de coaching amoureux. Qui fait appel à ce genre de service ?

Il y a plus de femmes que d’hommes qui sont portés à consulter, mais ce constat est peut-être faussé par le fait que je sois un homme. Le choix du thérapeute est aussi fonction de la dynamique homme-femme. Ceci dit, les femmes acceptent plus volontiers de se remettre en question et sont plus à l’écoute de leur vie intérieure. Dans un coaching amoureux, on confie beaucoup de choses personnelles, alors il est important de se sentir à l’aise, d’avoir confiance et de ne pas se sentir juger.

Quels sont les obstacles à une belle relation amoureuse?

En général, les motifs de consultation sont liés à des difficultés de communication au sein du couple, une routine qui s’installe et qui endort l’amour. Le coaching amoureux vise alors à mieux se comprendre, à clarifier les abus de langage et les incompréhensions. Parfois, on croit comprendre ce que l’autre veut dire, on interprète, mais mal.

Il y a également bon nombre de mes clients qui sont célibataires et souhaitent rencontrer. Ils souffrent d’une gêne, d’une timidité, d’un manque de confiance en soi qui les bloque ou les rendent maladroit dans leur tentative d’aborder un ou une inconnue. Ils perdent alors rapidement leur moyen, nerveux et soucieux de ce que l’autre peut penser d’eux. L’image que l’autre perçoit de soi devient d’autant plus importante lorsque cette personne nous plait. De nombreux hommes ont cette croyance ou pression sociale qu’il faut être comme ceci ou comme cela pour plaire à une femme. Or, les hommes qui ont en général le plus de succès auprès de la gente féminine vont être des hommes qui savent écouter, qui ont de l’humour et se montre attentionné.

C’est quoi le secret d’une belle relation amoureuse ?

Le CRAC :

C pour confiance. Sans confiance, il ne peut y avoir de solide relation. Une belle relation amoureuse est un peu comme un partenariat où l’on s’entraide.

R pour Respect. Respecter l’autre dans ce qu’il est et dans les différences de chacun.

A pour Admiration. Pour durer dans le temps, l’amour a besoin que l’on trouve son partenaire beau, intéressant, intelligent, habile, etc. C’est cela que j’entends par admirer. Si votre partenaire vous semble quelconque, insignifiant, comment saura-t’il ou saura t’elle que vous l’aimez?

C pour Complicité (vie à 2 + sexe) et communication. Sans complicité, l’intimité est difficile à créer. C’est le ciment du couple.

 

J’ajouterais qu’il s’agit d’être qui on est, et non qui on pense que l’autre veut qu’on soit ou qui l’autre veut que l’on soit.

Est-ce que les hommes ont moins besoin de leurs vies intimes que les femmes ?

Chaque être humain apprécie la vie intime, quel que soit le sexe, puisqu’en plus, ça se passe à deux. La vie intime est simplement vécu différemment.

On le sait les hommes parlent de sexe entre eux. Sont-ils aussi loquaces avec leurs conjointes ?

Faux, absolument faux. C’est un cliché ! Je ne parle jamais de sexe, avec personne, même pas avec mon épouse. Et dans mes différents boulots (et j’en ai fait beaucoup), j’ai souvent plus entendu les hommes entre eux parler de cuisine (oui, de cuisine !) que de sexe.

Qu’est-ce qui est beau dans l’intimité partagée entre 2 personnes?

La confiance, la complicité et le partage….le plaisir aussi. Cela peut s’approfondir avec le temps ou pas. Il y a des couples chez qui cette « connexion » est innée, spontanée. Ce n’est pas quelque chose de figé dans le temps. Au contraire, cela fluctue avec les années, l’évolution de chacun et les difficultés. C’est un peu comme une voiture, cela s’entretient.

Est-ce que le coaching amoureux permet de restaurer notre intimité et une belle relation amoureuse?

Oui, cela aide beaucoup à identifier les points faibles à améliorer dans le couple qui posent problèmes et à trouver des solutions. Cela prend souvent un regard extérieur, une personne neutre. Il faut redonner de l’attention, autant pour soi que pour celle avec qui cette intimité est partagée. Privilégier des moments à deux, loin du reste du monde. Savoir être dans l’écoute.

La vie est remplie d’exigences qui ont vite fait de faire passer le couple aux oubliettes. Il est important d’y consacrer du temps, de le nourrir. Par exemple, on peut se prendre un rendez-vous hebdomadaire pour être uniquement avec l’être aimé. Cela permet de se retrouver, de se parler, de s’écouter. Sinon, il est facile de se perdre de vue en vivant sous le même toit!

L’intimité personnelle où est la barrière dans les réseaux sociaux ?

Nous n’avons pas tous les mêmes besoins d’intimité personnelle et de protéger notre jardin intime. Certains sont plus exhibitionnistes que d’autres et vont aimer partager leur vie intime avec beaucoup de détails. Cependant, il s’agit souvent d’une manière d’agir qui nourrit l’égo, le besoin de montrer aux autres que cet aspect de sa vie est une réussite, que l’on est heureux en couple, mais à partir du moment où l’on dévoile ainsi sa vie personnelle, peut-on encore parler d’intimité?

Sur les sites de rencontres par exemple, l’anonymat et l’absence de contact direct avec son interlocuteur enlève la peur du jugement et d’être rejeté par autrui, laissant alors libre tout à tous les phantasmes, à tous les désirs et à une imagination débridée qui n’a parfois rien à voir avec la réalité d’une vie de couple. N’oublions pas également les ravages de la pornographie qui montre une façon de vivre sa sexualité souvent dépourvue de tendresse et d’affection. Réduisant ainsi la notion d’intimité à un acte purement physique, mécanique.

Quelle est l’importance d’avoir un « jardin intime »?

Tout dire à l’autre peut provoquer de mauvaises interprétations. Il faut cependant rester intègre et loyale. Le passé n’est pas forcément bon à raconter car il peut marquer le nouveau partenaire dans le mauvais sens. En couple, avoir un jardin intime ne signifie pas tout raconter aux copains et aux copines au lieu de le raconter à son conjoint qui doit être le meilleur ami. Il n’est pas non plus question de flirter avec quelqu’un d’autre en le cachant au conjoint.

C’est indispensable à la construction de son identité….le jardin intime c’est aussi le lieu où l’on se parle à soi-même; où l’on entretient son dialogue intérieur. Le jardin intime ne regarde personne, il n’appartient qu’à soi.

Selon vous, quels sont les plus grands blocages à une intimité épanouie et une belle relation amoureuse?

Les peurs et les croyances limitantes, la jalousie, les blocages sexuels. Le fait de croire que les extrêmes s’attirent et qu’il y en a toujours un qui domine, le fait de confondre névrose et amour. Le manque de confiance et de respect privent également la relation d’une solide fondation. Tout ce qui sera construit ne saurait résister au temps et aux difficultés. Cela peut créer beaucoup d’anxiété relationnelle et de conflits au sein du couple. C’est ce qui rend le coaching amoureux aussi bénéfique pour construire une belle relation amoureuse.